Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

Samedi 18 septembre - Calendrier, le temps des cerises

18-9-calendrier.jpg

 

Le choc, c'est toujours quand les calendriers apparaissent dans les vitrines des librairies. Outre le fait de se dire "qui peut bien acheter encore ce truc", c'est que - vous l'avez surement remarqué - le temps qui passe, c'est de plus en plus vite ... Moi j'ai l'impression d'avoir regardé la même vitrine avant-hier et de me dire également, déjà 2010 ... sinon que le surlendemain, c'est déjà 2011 ... enfin demain quoi ...


Dire que Montand reprenait il n'y a pas si longtemps la chanson de Jean-Baptiste Clément qui paraissait donner - malgré les paroles - du temps au temps ... c'est aussi un peu mon samedi ...

"Quand il reviendra le temps des cerises Et merle moqueur et gai rossignol Seront tous en fête Les belles auront la folie en tête Et les amoureux du soleil au coeur Quand il reviendra le temps des cerises Sifflera bien mieux le merle moqueur Mais il est bien court le temps des cerises Ou l’on s’en va à deux cueillir en rêvant Des pendants d’oreilles Cerises d’amour aux roses pareilles Tombant sur la terre en gouttes de sang Mais il est bien court le temps des cerises Pendants de corail qu’on cueille en rêvant Quand vous en serez au temps des cerises, Si vous avez peur des chagrins d’amour, Evitez les belles. Moi qui ne crains pas les peines cruelles, Je ne vivrai pas sans souffrir un jour. Quand vous en serez au temps des cerises, Vous aurez aussi des chagrins d’amour. J’aimerais toujours le temps des cerises, C’est de ce temps-là que je garde au coeur, Une plaie ouverte. Et dame fortune en m’étant offerte, Ne saura jamais fermer ma douleur. J’aimerai toujours le temps des cerises Et le souvenir que je garde au coeur."

 


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :