Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

Mardi 26 octobre - Enlisement ...

 

action-discrete-la-croix.jpg

Intéressant le dossier de la réforme des retraites du quotidien La Croix qui donne la parole à des personnalités "qui pensent et commentent". Les propos de Cynthia Fleury (si elle n'existait pas on aurait pas pu l'inventer !), philosophe, professeur à l'Université américaine de Paris, à l'Ecole Polytechnique et à Sciences-Po m'interpellent, c'est moi qui aurait pu - modestement - les écrire ...


Extraits : La crise dure car nous vivons aujourd'hui un enlisement inédit de notre démocratie ... Le dénigrement systématique de l'autre, dont le gouvernement mais aussi les grands acteurs publics portent la responsabilité ... l'éxécutif est dans une forme de toute-puissance et méconnait la complémentarité des légitimités ... le gouvernement est sourd aux revendications et aux inquiétudes ... par ailleurs, l'opposition, mais aussi les syndicats, les médias, la société civile entrent trop facilement dans une surenchère démagogique et une disqualification perpétuelle des gouvernants. 

Le discrédit jeté sur le politique s'est creusé sous l'ère Sarkozy dont le système de valeurs est apparu incohérent. De fait entre le candidat de 2007 et la président élu, la rupture a été tout de suite consommée. La démocratie structurellement fragile ne résiste pas à la contre-exemplarité (et c'est vrai que depuis Sarko, entre le Fouquet's, le yacht, l'Epad, Tapie, Woerth, ...).

Le risque de dérives est réel. Dérives populistes, l'extrême droite progresse, ... Le risque de l'autoristarisme ... la tentation de repli sur la sphère privée - idée que "je ne dois mon salut qu'à moi-même" - est inquiétante car elle rend les individus vulnérables. La défense de chacun passe par les stratégies publiques et la citoyenneté.

Pour sauver la démocratie, pour éviter les confiscations autoritaristes, nous avons un impératif d'invention. Penser au délà de la fin de l'Etat providence et réinventer notre modèle social. La jeunesse a un rôle crucial à jouer car parce qu'elle incarne l'avenir et a un lien organique avec la démocratie. Mais elle ne doit pas être seulement dans un réflexe de mimétisme. Elle ne doit pas s'en tenir à ce qui a été mais à ce qui sera demain" ...

A lire donc "La fin du courage" Ed. Fayard, 2010



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :