Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

Ma vie sans Facebook - J+1

 

facebook.jpg

 

Après avoir passé un mois d'août à guetter la moindre connexion wi-fi - pas seulement pour surveiller des mails d'éventuels changements d'horaires des avions en correspondance - avec la tentation diabolique d'ouvrir son appli FB, la décision a été prise sans appel. Supprimer le compte. Le 1er septembre. La date était promise à E. qui m'accompagne dans ce périple indonésien (vous en aurez la teneur bientôt), annoncée dans le doute de mon interlocuteur.

Le constat du temps passé dans l'actualité d'amis ou de "pas amis", le désormais "aléatoire" des publications de l'actualité (vous n'êtes jamais certain que vos messages soient vus par vos amis - vous constatez que l'actualité de certains est plus riche que celle proposée par FB ...) m'a décidé ... et convaincu. Je m'aperçois que le fait d'accumuler les anecdotes de vie des autres et d'abreuver des miennes la vitrine FB ne me donne plus envie de revoir mes amis, d'apprendre autour d'un verre leur mille et une petites histoires qui faisaient les délices de mes dîners hebdomadaires d'antan.

Alors oui, les critiques drôles (n'est ce pas J./C. ...), les débats animés (n'est ce pas P.), les jolis photos du vendredi ou de la nuit (n'est ce pas E./S./F. ...) des uns et des autres me manqueront comme la dernière cigarette pendant un temps, mais mon patch à moi, c'est mon blog, car ici je trouvais autrefois matière à écrire en pensant un peu plus que la minute réactive de mes commentaires FB.

Oui le plaisir d'écrire l'a emporté, égoistement, c'est une manière aussi de se mettre en scène ce blog, mais c'est ici moi qui décide. Alors, demain, reprenons nos soirées agréables entre vrais amis, reprenons le chemin du mail, du téléphone voire du SMS qui va nous convaincre que c'est vraiment nous les destinataires et non les 3787 amis affichés par certains, bouteille dans une mer polluée par FB.

La vie d'avant FB est agréable, car l'on ne prend plus son téléphone toutes les 5 minutes pour voir qui ou quoi ... La tentation des uns et des autres de visualiser les actualités alors qu'ils sont en compagnie va être mon obsession, tel l'ancien fumeur qui interdit la cigarette chez soi, vous serez priés de laisser votre smartphone et autre iphone au vestiaire, oui reprenons les vrais moments du ENSEMBLE et du plaisir d'y être.

PS : on ne détruit pas son compte FB comme cela, le diable est à nos portes, et vous "suspendez" votre compte avec le loisir, vous averti gentiment FB, du repentir ... FB garde bien vos péchés dans l'enfer mondialisé de "l'information partagée". La mémoire, votre mémoire, appartient désormais aux autres, votre bouteille à la mer flotte dans l'incertitude d'une plage où elle échouera sous le regard de l'inconnu(e) qui s'en amusera ou l'exploitera. Pire, vous pourrez reprendre ad vitam vos délices facebookiens car l'expérience montre que l'on n'arrête jamais la première fois ... FB le sait et a distillé ainsi ses matières à regretter addictives ...

Re PS : vous pourrez suivre mon actualité professionnelle sur mon FB pro, le diable s'y est glissée avec jubilation.

 

 

Facebook_diable.png

 

 

* Le logo FB diable appartient au http://www.audiable.com/

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :