Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

Tagada ...

Réaction sur l'humeur du mois d'Eric Poincelet, chroniqueur dans Néoplanète, un gratuit introuvable, à disposition dans le hall d'entrée de la Walt Disney Company France à Marne La Vallée (ne pas confondre avec le parc éponyme) ... Soit ... le Président de Planet Watch 24 parle de ses "flash addictions" ... à savoir, en prioritéS (oui on peut mettre un S), LES fraises Tagada ...

La question existentielle est à la hauteur de la dite addiction : "avez-vous essayé de manger une fraise Tagada ?" ... et complète-t'il pour les dubitatifs "J'ai bien écrit UNE fraise Tagada ... ". Ce grand philosophe nous met au pied du mur. Soyons clair, nous passons devant le rayon "bonbons" d'un magasin en jetant une moue courageuse toute en indifférence ... Admettons qu'en mal d'une douceur facile, le regard accroche un paquet de fraises Tagada ... et de se dire "tiens ça fait longtemps que ..." (et soyons honnête la salive grignote la cervelle en envoyant des petites piques des plus désagréables ...) ... l'erreur est déjà dans le geste ; la prise est ridicule, gageons qu'en caisse nous la cacherons un peu, feignant la surprise de découvrir l'emballage au milieu de bons produits "bio" et 0% ...

Revenons à notre chroniqueur qui nous rappelle la pub. "les fraises Tagada c'est que pour les enfants !", et de se culpabiliser encore.

Le serpent accomplit son oeuvre, le paradis est à portée de mains ... juste une, pour se rappeler ... trop tard ... une deuxième, ça ne peut pas faire de mal (la balance insidieuse envahit votre esprit) ... le barrage cède sous le poids de la troisième ... "laissez moi le paquet ou je vous massacre !"

Notre auteur nous dévoile les vices de l'industrie agro-alimentaire qui se servent de substances chimiques addictives ... exemple côté salé : qui prend une chips ...

Voilà, chacun se retrouvera et pourra dresser en conclusion la liste de ses addictions alimentaires, allez rappelez vous, UN seul chocolat, UNE seule tranche de cake aux fruits, UNE seule petite poignée de cacahuettes ... allez, perdez-vous dans vos souvenirs, vous maudissant dans la pesée après les fatales bouchées ...

C'est l'été ... UNE seule cerise bien juteuse ?

 

D'après une humeur d'Eric Poincelet, voir ses autres humeurs sur www.neo-planete.com

 

40-ans-fraise-tagada.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :