Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

J'ai testé pour vous ... la nouvelle promo des Beaux-Arts de Paris

Ce dimanche, nous voilà frétillants devant le 13 quai Malaquais pour l'exposition annoncée à coup de grands titres "Le vent d'après". C'est le dernier jour, et il faut se tenir à la page avec l'avant-garde des étudiants frais diplômés de cette prestigieuse institution : Les Beaux-Arts de Paris.

 

vent d'aprèsL'on imagine ce repère de "talibans de l'art" qui décident qui, dans ces jeunes, vont  gagner le statut d'Artistes. Plus d'un peintre ou autre sculpteur s'est vu ainsi désavoué par l'aéropage des professeurs illustres (inconnus pour la plupart) qui font la pluie et le beau temps sur ce qui doit être l'ART du moment ... Voici donc "Le vent d'après", bon augure des félicitations de la promo 2010.

 

Vingt deux artistes se retrouvent dans ce superbe lieu, quoique un peu sombre tant il a vécu ... Dès l'entrée, LEI Xie nous impressionne avec une toile grandiose, il y a effectivement du talent en naissance, de la maturité dans le trait, du politique bon enfant dans le sujet semble-t'il, mais est-ce bien sur chez ce jeune boursier chinois né en 1983 ...

 

L'on peut lire : "Chaque artiste présentera des oeuvres nouvelles, conçues spécialement pour l’occasion ou un choix de pièces du diplôme. L’exposition révèlera la diversité et le foisonnement des pratiques enseignées à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts à travers des techniques aussi variées que la photographie, la vidéo, la sculpture, l’installation ou la peinture.

Le Vent d’après : « Les élèves qui sortent de l’école des beaux-arts et participent à cette exposition font face à une exigenceetudiants.jpg d’intensité. Or, parmi les expériences les plus remarquables du siècle dernier, du point de vue de cette incandescence que l’on peut souhaiter à l’artiste de poursuivre, celle du Grand Jeu s’impose (revue littéraire initiée par René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vaillant et Robert Meyrat).
Le choix d’un vers de Roger Gilbert-Lecomte comme titre de l’exposition est un message à leur adresse. Le Grand Jeu, c’est la réunion entre 1927 et 1932 de quelques jeunes gens de moins de vingt ans qui ont le goût de l’absolu et savent jouer à la fois de la dérision et du vertige. Ils ont tous, pour leur « phraternité » accepté de se perdre pour essayer de gagner. Et c’est exactement cela, la possibilité offerte maintenant à ces artistes naissants, les félicités de l’ENSBA, qui après ces années d’études vont pouvoir inventer librement en se défaisant de ce qu’ils ont acquis."

Alors, comment expliquer cet énervement face à des installations fleurant le mauvais déjà vu, ces films "montages" calamiteux genre d'un cinéma français que le monde entier souhaite nous laisser, de quelques maquettes insipides voire de dessins tellement estompés qu'ils glissent sur nos sens laissant l'encéphalogramme esthétique désespérement plat !

 

Vingt deux minutes plus tard, librairie et toilettes comprises, c'est Agathe PITIE que l'on aperçoit, salvatrice en dernier mur avant la ville, la Seine, la châleur, la vie ... Un clin d'oeil évident, pitié étant le seul mot qui vient à l'esprit, déjà désespéré de cette relève artistique, ... mais où va-t'on !?

 

Cette promotion est peut-être félicitée ... (du coup, j'aimerais bien voir les non-félicités, j'espère que leur classicisme non récompensé au moins restera signe que l'ancien est peut-être encore l'avenir ?) ...

 

Rendons au moins hommage à nos deux lauréats qui sauvent cette exposition qui ferme ses portes ... et c'est tant mieux ! Bon vent !

 

 

 

LEI Xie, né en 1983 à Huainan, Anhui, Chine
2010 – Dnsap avec les félicitations du jury, École nationale supérieure des beaux-arts, Paris 2009 – Hunter College, New York, États-Unis 2006 – BA, China Central Academy of Fine Arts (CAFA), Pékin, Chine Expositions personnelles 2011 – FEAST Projects, Hong-Kong (à venir) – Galerie Anne de Villepoix, Paris 2009 – Enter At Own Risk, galerie Anne de Villepoix, Paris Expositions collectives (sélection) 2011 – The Armory Show, galerie Anne de Villepoix, New York, États-Unis 2010 – FIAC, galerie Anne de Villepoix, Paris – Ligne de chance, Fondation Ricard, Paris – The Armory Show, galerie Anne de Villepoix, New York, États-Unis 2009 – FIAC, galerie Anne de Villepoix, Paris – Art Brussels, galerie Anne de Villepoix, Bruxelles – Salon du dessin contemporain, Paris 2008 – Galerie Anne de Villepoix, Paris – Institut de France, Paris – Shcontemporary Art Fair, Marlborough Gallery, Shanghai, Chine – Marlborough Gallery, New York, États-Unis – Galerie Serge Aboukrat, Paris – Salon de Montrouge 2007 – Galerie Serge Aboukrat, Paris 2006 – Shi Tang Arts Space, Pékin, Chine Bourses / Prix 2010 – Bourse de la Mairie de Paris pour l’art contemporain 2008 – Bourse Colin-Lefrancq 2006 – Bourse du Gouvernement français 2003 – Prix de dessin CAFA 2002 – Bourse du Gouvernement chinois
 

PITIE Agathe, née en 1986 à Castres
2010 – Dnsap avec les félicitations du jury, École nationale supérieure des beaux-arts, Paris 2004 – Atelier de Sèvres, Paris Expositions collectives 2011 – Foire internationale du dessin (FID), Paris – Nulla dies sine linea, exposition d’estampes autour du livre XXXV de l’Histoire naturelle de Pline l’Ancien, École normale supérieure, Paris 2010 – Jacobeo in progress, dans le cadre du programme Hito, pour les pépinières européennes pour jeunes artistes, Hecho, Espagne – Kuboshow, Herne, Allemagne 2009 – Institut de France, dans le cadre du Prix de dessin Pierre David-Weill de l’Académie des Beaux-Arts – Badoit l’Art s’invite à table, chapelle des Beaux-arts de Paris et hôtel Negresco, Nice ; Meert, Lille ; Au Pied de Cochon, Paris – Graver Maintenant, Salon de l’estampe, Ermitage, Rueil-Malmaison – Biennale internationale de gravure, Sarcelles;

 

bx-arts.jpg
 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :