Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des humeurs, des images en fonction du quotidien, des événements, des voyages, des lectures ou des scènes de ménage ! Le Olympie world ... !

Les voeux, oui ça fait mal

Que dire sur la période ... les "bonnes années" se ramassent à la pelle, avant que les marrons de l'année s'amoncellent à la pelle, "inch allah" dirait mon cousin !

Les voeux, ce sont les souhaits d'amour que l'on peut avoir au quotidien pour les personnes proches, et pour tous les autres aussi, tiens, car si on faisait plus l'amour on penserais encore moins à la guerre ... mais l'amour et la guerre sont tellement proches, comment penser 30 secondes à nos relations amoureuses d'antan sans penser à la guerre qui s'en est suivie (enfin pas toujours, mais tout de même suffisant pour s'en souvenir avec les douleurs que l'on sait). Bref, que souhaiter alors ?

L'argent, bof, si on en a trop - et puis c'est quoi trop ? - on sait pas quoi en faire ou alors ça attire tous les malheurs, corbeaux et autre fisc ... Un peu, c'est jamais assez ...

La santé, oui c'est bien ça. Au moins quand on a la santé on est pas malade, c'est toujours ça de pris ! On peut retenir donc ... cela étant, tout bien portant est un malade qui s'ignore, si la personne tombe malade après vos voeux, bonjour l'angoisse, surtout entre neige, froid et chaud des magasins ... les rhumes et maux de gorge sont légions. Bref, soyons prudent.

Le bonheur, bien ça aussi ! C'est flou, c'est le vent frais du matin, le sourire de la concierge, le clin d'oeil du policier au bord de la route, la baguette beurrée, la rose rafraichie que l'on vous tend, le premier jour des soldes. Si c'est éphémère, c'est répétitif, ne dure jamais longtemps (on le sait déjà), mais on sait que l'on y aura obligatoirement droit à un moment de la journée, ... pourvu que l'on soit réceptif et pas grognon ce jour là.

Comme tous mes amis sont des gais lurons (qui inclut les luronnes bien sur), c'est sur ce bonheur que l'on va construire l'année. Et si vous avez des idées, gardez les précieusement pour les mettre en pratique toute l'année et les distribuer avec parcimonie à l'envie. Ne grillons pas toutes nos cartouches en janvier, gardons nos sourires sur 365 jours.

Cela étant ... bonne année quand même, comptez sur moi pour y contribuer !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :